SUEZ engagé pour la performance des services d’eau et d’assainissement en Algérie

Depuis 2006, SUEZ accompagne SEAAL dans la modernisation des services d’eau et d’assainissement du Grand Alger.
La mission
L’objectif initial consistait à moderniser et améliorer significativement le service d’eau et d’assainissement de la ville. Le partenariat compte une forte composante desur transfert de savoir-faire de SUEZ aux équipes de SEAAL. Ce contrat, renouvelé pour 5 ans en 2011 et pour 2 ans en 2016, a été étendu à la Wilaya de Tipasa, située à l’ouest d’Alger et au système de production d’eau potable de Taksebt, situé à l’est d’Alger, représentant une population desservie en eau potable de 5 millions d’habitants.
Notre réponse

Afin d’atteindre les nouveaux objectifs, SUEZ a structuré le réseau d’eau potable en le divisant en 230 secteurs, s’appuyant sur les technologies de géolocalisation. La mise en place de systèmes intelligentes de télésurveillance en temps réel couplé à la recherche de fuites a permis d’optimiser la performance des réseaux d’eau potable et fourni des outils d’aide à la décision pour les opérationnels.

SUEZ a déployé dès 2006 à Alger sa méthodologie de transfert de savoir-faire aux métiers de l’eau, WIKTI2, et dès 2011 sa solution OPT (Optimizing Personal Talents) permettant de transférer aux encadrants locaux les savoir-faire managériaux requis pour piloter efficacement et durablement un Service Public de l’eau et de l’assainissement. Les experts de SUEZ ont accompagné quotidiennement le personnel de SEAAL sur le terrain dans le renforcement de leurs pratiques métiers (réparation de fuites, etc.), dans l’amélioration de leurs pratiques managériales et dans l’apprentissage d’outils de gestion modernisés (centre de télécontrôle, modélisation des nappes et du réseau, etc.). Depuis 2006, plus de 210 000 jours de formation ont été dispensés.

Fort de cette expérience, SUEZ accompagne depuis 2019 les opérateurs nationaux eau potable (ADE) et assainissement (ONA) dans :

  • L’amélioration de leur performance technique par la réalisation du diagnostic de la maturité des métiers, l’élaboration de plans d’actions stratégiques et la mise en place d’un appui technique spécifique ;
  • La mise en place de l’Ecole Nationale de Gestion de l’Eau et de l’Assainissement et l’élaboration de plans de formation qualifiants.
Les résultats
3,4
millions
d’habitants d’Alger et 600 millions d'habitants de Tipasa desservis en eau potable
210 000 
jours
de formation dispensés au personnel de SEAAL depuis 2006
À lire aussi