Retour à la page d'accueil

A Poznan, en Pologne, des déchets convertis en électricité pour répondre aux besoins croissants de la population

Pour répondre aux standards environnementaux européens, Poznan a décidé la construction d’une unité de production d’électricité à partir de déchets (energy from waste). Ayant fait le choix d’un PPP avec SUEZ, la 5e ville polonaise minimise ainsi sa contribution financière. Un double bénéfice pour la population qui voit 30 % de sa consommation domestique d’électricité fournis par cette installation
La mission

En Pologne, le premier partenariat public-privé pour valoriser les déchets

Cinquième ville de Pologne, Poznan inaugurait il y a 80 ans, la première unité d’incinération de déchets du pays. Répondant à la nouvelle directive-cadre relative au traitement des déchets qui confère aux communes l'entière responsabilité du tri, du ramassage, du transport, du recyclage et de l'élimination des déchets municipaux, la ville de Poznan a décidé la construction d’une unité de valorisation énergétique de ses déchets.


Cette nouvelle infrastructure représente une opportunité pour le territoire de réduire la quantité de déchets enfouis et de répondre au besoin croissant de la population en électricité.

210 000
tonnes
de déchets à traiter par an
730 000
habitants concernés à Poznan et dans 9 villes environnantes
Notre réponse

Les déchets se transforment en énergie 

L’unité de valorisation énergétique des déchets a été construite sur un terrain concédé par la ville de Poznan et mise en service en 2016.

La valorisation énergétique des déchets : une ressource nouvelle
S’appuyant sur des procédés innovants d’incinération et de cogénération, l’usine de valorisation des déchets construite par SUEZ produit de l’électricité et de la chaleur.
  • Les déchets non recyclables sont incinérés.
  • La combustion active une turbine servant à la production d’électricité, est injectée dans le réseau électrique.
  • La chaleur produite par l’incinération alimente le chauffage urbain de Poznan.
  • Les déchets deviennent ainsi une ressource capitale pour l’approvisionnement en énergie de la ville.

Un PPP pour optimiser le financement de l’opération
La Ville de Poznan a choisi de conduire ce projet sous la forme d’un partenariat public-privé limitant ainsi l’impact sur le budget de la ville.
En décembre 2012, au terme d’un dialogue compétitif de 6 mois, elle a signé un contrat de type construction – exploitation – transfert d’une durée de 25 ans avec la joint-venture constituée par SUEZ et le fonds Marguerite, fonds européen pour l’énergie, le changement climatique et les infrastructures.
  • L’octroi de la subvention par l’Union européenne a permis de dégager des marges de manœuvre supplémentaires. À noter que ce financement européen n’a été accordé qu’après la sélection de SUEZ.
  • Le coût global de cet investissement, 180 millions d’euros, a été financé par la combinaison d’une subvention européenne de 84 millions d’euros et d’un prêt sans recours de 96 millions d’euros.
Les résultats
Cette unité de valorisation est le fruit du premier partenariat public-privé signé en Pologne dans le domaine de la gestion des déchets.
20
%
C’est le gain réalisé sur le coût du traitement des déchets urbains
34
millions d'euros
de revenus annuels estimés
Recherches les plus fréquentes
TOP